Maleficient French Horror Film 2002 by Éric Valette

About Maléfique:

“Maléfique” est un exemple de la façon dont un film d’horreur peut être efficace avec rien de plus qu’un complot bien exécuté et beaucoup de cœur. Son casting n’a pas des noms reconnus, il ne dispose pas d’un gros budget et il manque certainement dans l’aspect des effets visuels; mais il compense tout cela avec un script intelligent et bien écrit, une distribution efficace et la vision d’un administrateur davantage axé sur raconter l’histoire que dans la prestation de frissons bon marché. Eric Valette peut ne pas être un nom bien connu encore, mais avec “Maléfique”, son premier long métrage, il prouve qu’il est au niveau des contemporains comme Jeunet, Gans ou Aja.

Maléfique-Horror-Movie
Maléfique Full Horror Movie


Le film est l’histoire de quatre prisonniers dans une cellule, quatre hommes différents avec des milieux très différents, mais avec un seul but: sortir. Carrère (Gérald Laroche) obtient emprisonné après avoir été déclaré coupable d’une fraude multi-millionnaire; ses compagnons de cellule, Marcus violente (Clovis Cornillac), la Lassalle intellectuelle (Philippe Laudenbach) et la Pâquerette déficience intellectuelle (Dimitri Rataud), sont tous condamnés pour assassiner et donnent Carrère un accueil froid. Leurs personnalités se heurteront comme Carrère découvre un livre ancien détaillant comment un ancien prisonnier échappé en utilisant la magie noire.

Écrit par Alexandre Charlo et Franck Magnier, “Maléfique” est un grand mélange de dark fantasy et l’horreur d’une manière très réminiscent des histoires de Clive Barker. point fort du film est la façon dont il construit les personnages, ils sont tous ont des personnalités très complexes et très différentes et beaucoup de la tension et de suspense vient de leur affrontement constant de personnalités. élément surnaturel de l’histoire est très bien gérée et donne globalement le film le sentiment de lire un roman gothique. En dépit d’être un film sur quatre hommes enfermés dans une chambre, le film ne devient jamais ennuyeux ou pénible et en fait, l’isolement du groupe augmente le sentiment de méfiance, claustrophobie, et surtout, de la paranoïa.

Maléfique


Directeur Eric Valette fait un grand usage de l’atmosphère, de l’humeur et de son casting pour donner vie à l’intrigue. En dépit de son manque évident de budget, il a conçu un film brillant qui se sent originale, fraîche et très attrayant. Sa caméra-travail subtil et efficace contribue à rendre le film dynamique malgré son emplacement unique, et la lenteur du film se déroule est excellent pour créer l’atmosphère lourde d’isolement et de méfiance du film fonde son intrigue. Les quelques écrans d’effets spéciaux sont très bien fait et Valette métiers quantité pour la qualité dans les mais terribles scènes de gore.

Les personnages sont ce qui rend ce travail de film, et le casting mérite certainement une partie du crédit. Gérald Laroche est excellent comme Carrère, un homme à première vue innocent, mais qui cache un passé sombre. Philippe Laudenbach et Dimitri Rataud sont très efficaces aussi, spécialement RATAUD dans son rôle très exigeant. Cependant, est Clovis Cornillac qui volent le spectacle avec sa performance comme Marcus, un homme violent et perturbé qui au fond ne veut être lui-même. Les personnages sont superbement développés et le casting fait la plupart d’entre eux.

Pourquoi Stéphane



Le film est formidable, mais il ne va pas sans sa part de défauts. Bien sûr, le plus notoire est son petit budget. Certains des CGI effets sont un peu pauvre par rapport à la composition et les prothèses utilisées dans d’autres scènes efficaces, cependant, il est jamais trop mauvais pour elle. Probablement la mauvaise chose à propos de “Maléfique” est qu’il semble perdre un peu de vapeur à la fin quand il se concentre sur la magie noire surnaturelle plutôt que dans les personnages, pas trop d’une mauvaise chose, mais la fin peut sembler faible de ce point de vue.

Quoi qu’il en soit, “Maléfique” est un autre de ces grands films d’horreur qui sortent de la France ces derniers temps, et qui mérite d’avoir plus de reconnaissance. Valette est certainement un talent à suivre que ce modeste (quoique complexe) conte du surnaturel est la preuve suffisante de ses capacités. Personnellement, ce film est un nouveau favori. 8/10

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>